­­Comment se distinguer avec son packaging?

En marketing, la notion de packaging (emballage) est complexe et représente davantage que seulement l’aspect visuel d’un produit. En effet, cet élément important a entre autres comme fonctions de séduire vos clients potentiels en attirant leur attention, de communiquer un message, de faciliter l’usage et de provoquer l’achat. De plus en plus, on constate également que l’impact de l’emballage sur l’environnement aura une influence sur la décision d’achat chez certains consommateurs.

Ainsi, avant de réaliser l’emballage de votre nouveau produit, il est important d’avoir défini des objectifs et de vous être questionné, afin d’obtenir un résultat qui sera à la fois efficace, remarquable et qui se démarquera de vos compétiteurs.

Afin d’atteindre cet objectif, voici les étapes que nous vous proposons de suivre pour une bonne préparation :

1. Image de marque

Il faut d’abord avoir une image de marque bien réalisée et solide qui sera utilisée comme point de départ au design de l’emballage.

2. Étude de marché

Vous avez probablement réalisé une étude de marché avant le lancement de votre produit. Si ce n’est déjà fait, sachez que cette étape est très importante. Même s’il s’agit d’une étude sommaire, il est essentiel de connaître la concurrence, les prix, les tendances, votre clientèle cible, etc. En bref, vous devez dresser une image du marché actuel pour définir la place que vous souhaitez occuper dans ce marché pour les années à venir. Bien entendu, votre emballage sera influencé par ces constats.

3. Aspect pratique

Votre produit doit être intéressant visuellement, mais aussi fonctionnel, autant pour le client que pour vous et pour les gens qui seront amenés à le manipuler. Par exemple, où sera-t-il présenté ? Sur une étagère dans une épicerie ? L’étagère aura forcément un espace et une hauteur restreinte, donc il faut prendre cette information en considération.

Exemple de packaging

4. Budget

Vous devez prévoir le budget nécessaire selon le produit vendu. Un article de luxe devra avoir un emballage à l’image de sa qualité et coûtera plus cher qu’un emballage conventionnel pour une marchandise de moyenne gamme. Il faut donc être réaliste par rapport au produit offert par votre entreprise. Si le produit est vendu à un prix minime, la production devra être adaptée à ce prix, tout en demeurant originale. Dans tous les cas, gardez en tête que le packaging sert avant tout à séduire vos clients et à vous démarquer de vos concurrents et donc qu’il s’agit d’un investissement plutôt que d’une dépense.

5. Design

Le design doit représenter le contenu de votre produit, afin de ne pas mélanger les gens sur ce qui est offert. Assurez-vous d’utiliser des éléments graphiques, des couleurs et une typographie qui se marient bien à la fois avec le produit et l’image de marque de la compagnie.

Aussi, il est aussi important de prévoir un design qui pourra s’adapter à des produits futurs de la même gamme. En planifiant ce besoin à l’avance, il sera possible de réutiliser votre design, avec quelques changements mineurs, et donc, de diminuer les coûts de production. Exemple : changer la couleur.

6. Spécifications techniques

Votre emballage doit séduire, mais aussi protéger le produit et en faciliter la manipulation. L’atteinte de ces objectifs doit toutefois se faire dans le respect de certaines spécifications techniques : grandeurs minimales ou maximales, codes barres, résistance du matériel d’emballage, prédécoupage/prépliage, qualité d’impression, etc. Ces éléments sont à considérer pour obtenir un emballage de qualité.

Finalement, vous pouvez également prévoir une seconde vie à votre emballage. Cet aspect est intéressant tant au niveau marketing que pour l’aspect de l’originalité. Exemple : des petits pots de yogourt qui peuvent être réutilisés comme contenants pratiques.

En ayant pris le temps de réfléchir à ces questions, vous serez prêt à créer un emballage qui sera à la hauteur de vos attentes et de l’image de votre compagnie. Comme toujours, n’oubliez pas que prendre son temps permet d’obtenir un résultat optimal.