7 questions à se poser avant de recourir à l’impartition

Comme expliqué dans notre article « Qu’est-ce que l’impartition et comment ça fonctionne? », plusieurs raisons peuvent amener un dirigeant d’entreprise à impartir certaines de ses activités. Que ce soit pour renforcer la compétitivité, concentrer les activités de l’entreprise dans des domaines particuliers ou réduire les coûts de main-d’oeuvre, lorsqu’on parle de ressources humaines, de comptabilité ou alors de graphisme, il peut être pertinent d’avoir un partenaire externe spécialiste et à jour dans l’évolution de son domaine d’affaires.

Malgré tout, l’impartition ne s’adresse pas à tous les types d’entreprises et sa réussite n’est pas assurée. Ainsi, nous vous avons créé une liste de questions pertinentes à vous poser afin de vous aider déterminer si l’impartition est une bonne solution pour vous et quelle est la meilleure façon de procéder.

1. Est-ce que le service d’impartition offert répond aux besoins de votre organisation?

Pour être avantageuse, l’impartition doit se faire selon les besoins réels de votre organisation. Il n’est pas toujours nécessaire d’impartir la totalité d’un service. Par exemple, une entreprise qui emploie des graphistes pour la conception de projets de communication plus créatifs, mais pas d’infographes pour les dossiers plus techniques pourrait faire le choix d’impartir ses projets d’infographie et vice versa.

2. Est-ce que l’impartition est rentable pour votre entreprise?

Il est nécessaire pour votre entreprise de comprendre les coûts reliés à l’impartition versus les coûts d’emploi de main d’oeuvre dans un domaine précis, de choisir un fournisseur expert et de déterminer un contrat qui vous assure que ce service demeurera rentable pour votre organisation à long terme.

3. Est-ce que l’impartition améliorera la performance de votre entreprise?

Si vous prenez la décision d’impartir des activités, cela signifie que les tâches qui seront effectuées à l’externe devraient être de meilleure qualité que si ces tâches étaient réalisées au sein de votre entreprise.

4. A-t-on prévu une protection adéquate en prévision d’une modification de la situation de l’entreprise?

 


Il est impératif que le contrat protège votre entreprise et le fournisseur de service, dans le cas d’un changement de situation de l’une des deux entreprises.

5. Quels seront les impacts de l’externalisation des activités sur les employés de l’organisation?

 
Il peut être pertinent dans certaines situations d’évaluer les impacts de l’impartition sur les employés internes. Est-ce que le changement sera perçu positivement ou négativement au sein de l’organisation ? Quel serait le meilleur moyen de le mettre en oeuvre ?

6. Qui sera responsable de la relation avec le fournisseur?

L’impartition sous-entend une relation de collaboration durable entre les deux entreprises. Ainsi, une personne devrait être responsable du suivi de l’avancement des projets et de l’aspect financier de l’impartition.

7. A-t-on prévu une clause de résiliation au contrat?

Il est important de bien connaître les conditions entourant le contrat d’impartition afin de s’assurer que l’entente conclue convienne dans son entièreté aux deux parties. Certains détails peuvent être prévus, tels que des clauses de résiliation.

Article recommandé

Partenaire impartition graphisme Comment choisir son partenaire externe? Lorsqu’une entreprise choisi de faire de l’impartition, elle souhaite faire affaire avec une compagnie fiable, efficace, qui comprendra ses objectifs organisationnels et qui se dédiera à réaliser les projets autant qu’un employé interne le ferait. Voici quelques questions à se poser lors de la sélection.