L’importance de la typographie

Le graphisme est un art qui englobe une multitude d’ingrédients. La manipulation de ceux-ci est infinie; en découle logiquement une complexité envoûtante. On se doit donc de porter une attention particulière à chaque étape de réalisation. Malheureusement, les tendances actuelles se concentrent davantage autour de l’image, de la photographie et/ou du dessin. Pourtant, il y a un élément visuel, parfois négligé, qui est toujours présent et qui vient lier l’ensemble de l’oeuvre. Il s’agit de la typographie, qui dégage et implique considérablement plus que ce qu’elle décrit. Elle illustre, installe l’ambiance d’un design et plus encore… Chaque typographie, utilisée par un graphiste, a un objectif et ce court texte vous expliquera ce qu’on peut accomplir avec celle-ci pour améliorer le design et les rendre uniques.

Illustrer

Illustrer

La typographie a l’avantage d’avoir la capacité d’illustrer le sujet de la composition. Ce procédé est accompli en prenant soin d’analyser les subtilités telles que les courbes et autres formes intéressantes qui, si bien utilisées, évoquent la représentation voulue. Il peut s’agir d’une illustration abstraite ou littéralement de représenter un objet ou une personne. Pour bien comprendre le côté abstrait de la représentation de la typographie, elle peut évoquer un ressenti dans une proportion différente, d’un observateur à un autre, selon l’utilisation des particularités de la typographie choisie par le créateur de l’oeuvre. La typographie est un art en elle-même. Il faut énormément de talent et de temps pour l’utiliser de façon efficace, et encore plus pour créer une typographie qui peut être utilisée pour diverses finalités. Une typographie complète peut être employée dans un titre, dans le texte courant ou encore comme illustration.

Rédiger

Rédiger

Dans un contexte de mise en page, par exemple un livre, on se doit de trouver la bonne typographie qui va permettre au lecteur de saisir le ton de celui-ci. Il doit également y avoir un contraste entre les titres et le texte courant afin d’identifier facilement le niveau d’information, le tout en étant visuellement attrayant. Il s’agit d’un côté plus technique de l’utilisation de la typographie, qui doit être manipulé méthodiquement afin d’obtenir une lecture fluide et agréable. Une fois cet aspect maîtrisé, le graphiste vérifie le «gris» qui est la masse que le texte forme sur la page blanche. L’objectif est que le gris soit uniforme et soit bien senti. Le but de la mise en page est de garder l’attention du lecteur le mieux possible. Avez-vous remarqué que la typographie utilisée pour ce texte, qui se retrouve sur un site web, a été choisie selon le médium? Elle n’aurait pas été la même dans un livre ou un journal.

En conclusion, le graphisme comporte plusieurs spécialités. La typographie est un univers en expansion depuis des centaines d’années. Le graphiste doit prendre le temps qu’il faut pour bien connaître les typographies et savoir lesquelles utiliser pour ses projets. Faites confiance à la typographie, il s’agit d’un outil influent qui changera le visage de vos infographies, mises en page et design graphique!